Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

Notre librairie

partenaire


Rechercher sur ce site

Vous êtes ici : Unités et bases aériennes

mise en ligne: jeudi 26 mars 2020



La base d’Aéronautique Navale de Berre
(1919-1972)

Henri Conan, Lucien Morareau, Robert Feuilloy

 
   

 

 

Comme de coutume avec les ouvrages de la collection historique publiés par l’ARDHAN (Association de recherche et de documentation sur l’histoire de l’aéronautique navale), ce quarante-troisième titre couvre de manière exhaustive un sujet par trop méconnu des jeunes générations. L’histoire aéronautique de la région de Marseille est pourtant fort riche, l’aviation maritime s’étant intéressée aux possibilités offertes par l’étang de Berre dès la fin de la Grande Guerre. Une école de pilotage d’hydravions s’y installe en 1919 tandis que des unités opérationnelles y sont implantées en 1925, face à la montée du fascisme en Italie. Dès lors, on assiste à une lente montée en puissance de ce "Centre d’aviation maritime" (CAM) avec la création de nombreuses unités parmi lesquelles l’escadrille E4, première formation dotée d’hydravions à long rayon d’action en février 1936. L’année suivante, le CAM devient "Base d’aéronautique navale" (BAN), la déclaration de guerre en septembre 1939 ouvrant sur une période tourmentée. Plusieurs escadrilles sont envoyées sur d’autres théâtres d’opérations, tandis que nouvelles unités voient le jour entre octobre 1939 et janvier 1940, Berre constituant pour ces dernières un centre provisoire le temps de leur armement. Le triste mois de juin 1940 voit s’y rassembler un grand nombre de formations qui tentent, en vain, de rejoindre l’Afrique du Nord quelques jours avant l’Armistice. Dès lors, la BAN marche au ralenti avant sa mise en sommeil en novembre 1942, après l’occupation de la zone sud par les Allemands. Le retour à la paix conduit à une remise en état des bâtiments lourdement endommagés, tandis que d’autres sont construits mais sans jamais que la BAN n’abrite de nouveau des formations aériennes. Mise en gardiennage en janvier 1962, la BAN est rattachée administrativement à celle de Nîmes-Garons avant d’être définitivement dissoute le 31 décembre 1972.

Le livre lui-même est articulé de manière chronologique, en trois grandes parties : une première consacrée à l’historique de l’école de pilotage sur hydravion (période allant de 1919 à 1925), une deuxième évoquant le CAM (1926-1937) puis la BAN (1937-1942) avec force détails sur les unités successivement affectées à Berre, et enfin une troisième qui débute en 1942 avec l’occupation allemande et s’achève sur la dissolution finale. Richement illustré de 240 clichés d’époque, l’ouvrage comporte en outre, en annexes, d’excellents plan de la BAN, à différentes époques, plusieurs pages d’insignes d’unités ou appareils ayant stationné sur la BAN de Berre ainsi que divers compléments particulièrement bienvenus constitués de témoignages qui évoquent la vie sur place de 1924 à 1942 mais aussi des listes des commandants d’unités ou des navigants morts en service aérien commandé. Au total, un ouvrage pour passionnés qui tient toutes ses promesses.

Paul Villatoux


240 pages A4, 200 photos, relié
1,400 kg


 

Références:

La base d’Aéronautique Navale de Berre
(1919-1972)

Henri Conan, Lucien Morareau, Robert Feuilloy

ARDHAN

ISBN : 978-2-913344-35-8

50 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- ARDHAN


Autres ouvrages du même éditeur
- Ailes Françaises en Amérique du Nord
- Capitaine de corvette Robert Giraud
1899-1940

- D’une guerre à l’autre dans l’aviation maritime
- De l’aviation maritime à Air France
- Des Ailes, des raquettes et du ciel
- Enfer au paradis
- Engagement de l’aviation embarquée en Indochine
(1947-1954)

- Haute et claire !
- Histoire des hélicoptères de l’Aéronautique navale
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aéronautique Maritime en 1916
- L’Aéronautique Maritime en 1917
- L’Aéronautique Maritime en 1918
- L’Aéronautique maritime dans la Grande Guerre
- L’Aéronautique navale au Centre d’Expérimentations du Pacifique
- L’Aéronautique Navale en Algérie
- L’Aéronautique Navale en Corse (1914-1993)
- L’Aéronautique Navale en Indochine
- L’Aéronautique Navale Française au Royaume-Uni
- L’Aéronautique Navale Française aux États-Unis
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- L’escadrille 5B2 au Maroc
- L’hydravion Nord 1402 Noroît
- La base d’Aéronautique Navale de Port-Lyautey
- La base-école de Khouribga
- La Flottille 2F en Afrique (1940-1953)
- La Flottille 4F
- Le Super Frelon SA321
Une épopée de 45 ans dans l’Aéronautique navale

- Les Aéronefs de l’Aviation Maritime
- Les dirigeables de la Marine française
- Les formations d’hélicoptères de l’Aéronautique navale [1]
- Les formations d’hélicoptères de l’Aéronautique navale [2]
- Mémorial de l’Aéronautique Navale (1910 -2010)
- Pilote d’hydravion malgré tout !
- Pilote de chasse et officier d’appontage
- Vol au vent marin

Autres ouvrages de L. Morareau
- Avions Hors-série n°31
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aéronautique Maritime en 1916
- L’Aéronautique Maritime en 1917
- L’Aéronautique Maritime en 1918
- L’Aéronautique maritime dans la Grande Guerre
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- L’escadrille 5B2 au Maroc
- Latécoère 298
- Le Loire 130
- Les Aéronefs de l’Aviation Maritime
- Les avions de Pierre Levasseur
- Mémorial de l’Aéronautique Navale (1910 -2010)

Autres ouvrages de R. Feuilloy
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aéronautique Maritime en 1916
- L’Aéronautique Maritime en 1917
- L’Aéronautique Maritime en 1918
- L’Aéronautique maritime dans la Grande Guerre
- L’Aéronautique Navale en Indochine
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- Le porte-avions Charles de Gaulle - Tome 1
- Les dirigeables de la Marine française

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3897 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, R. Françon, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy

D. Liron, Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001