Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

Notre librairie

partenaire


Rechercher sur ce site

 

Vous êtes ici : Magazines Aéro-Journal

mise en ligne: samedi 14 mars 2020



Aéro-Journal hors-série N°35
Medium
Les bombardiers bimoteurs américains

Guy Julien

 
Liens de ce magazine


Rechercher sur ce site:
   

À la fin des années 1930, pour qualifier ses bombardiers légers ou lourds, l’USAAC n’utilise dans sa nomenclature qu’une seule désignation : le « B », pour Bomber. L’Air Corps admet cependant que les appareils chargés des missions d’assaut, répertoriés dans son grand inventaire par la lettre « A » (Attack), peuvent également emporter des bombes.

Alors que le risque de conflit se précise, la frontière entre les deux catégories a tendance à s’atténuer. C’est finalement de cette confusion des genres que naîtra le bombardier moyen ou « Medium ». Mais, en disposer est une chose, savoir comment les utiliser en est une autre. De fait, à la fin 1941, l’USAAF n’a pas de doctrine sérieuse pour ses « Medium », tant elle est tiraillée entre la « Mafia des lourds », qui ne pense qu’en termes de raids stratégiques, et les tenants du bombardement en piqué, destiné à être directement engagé dans la bataille terrestre. Coincé entre ces deux écoles, qui ont vu leur magistère renforcé par l’analyse erronée que chacune a pu faire des affrontements européens, il n’y a alors quasiment aucun espace pour des bombardiers « classiques ». Les bimoteurs ne semblent guère réunir d’autres suffrages que ceux des comptables du Département du Trésor, qui y voient un moyen de produire en masse et pour pas cher. Et comme c’est celui qui tient les cordons de la bourse qui a toujours raison…

À l’heure des bilans, les comptes seront vite faits : Les A-20 Havoc, B-25 Mitchell, B-26 Marauder et A-26 Invader ayant opéré en Europe et en Méditerranée ont pris une part significative dans le succès des Alliés. Ils sont ainsi entrés dans le cercle restreint des machines de guerre parmi les plus redoutables du siècle dernier. Leur histoire, souvent négligée, pour ne pas dire méconnue, mérite donc d’être étudiée dans ce nouveau hors-série de Guy Julien, comme toujours massivement illustrés !

Communiqué de l’éditeur


116 pages A4, dos carré

Aéro-Journal hors-série : les archives


 

Références:

Aéro-Journal hors-série N°35
Medium
Les bombardiers bimoteurs américains
Guy Julien

Coordonnées de l’éditeur

14,90 €

 





À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3898 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, R. Françon, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy

D. Liron, Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001