Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

Notre librairie

partenaire


Rechercher sur ce site

mise en ligne: jeudi 25 novembre 2021



Les insignes métalliques de l’Aéronautique Navale

Henri Marty

 
   

 

 

L’Aéronautique maritime naît en 1910 et s’accroît considérablement pendant la Grande Guerre où sa mission principale est la lutte contre les sous-marins allemands et austro-hongrois. Quelques emblèmes, quelquefois personnels, sont peints sur certains aéronefs à partir de 1916 mais c’est surtout à partir de 1922 que fleurissent les insignes d’escadrille. L’ARDHAN a déjà édité en 1996 un livre fort réussi d’Yves Gouriten, sur les emblèmes peints sur les aéronefs. Cette fois l’étude est axée sur les insignes métalliques qui sont ici systématiquement répertoriés. Les premiers qui apparaissent sont des insignes mobiles de poitrine représentatifs des brevets et certificats de personnel volant. Inspirés des insignes de poitrine créés par l’Aéronautique militaire en 1916, ils sont distribués dans l’Aéronautique maritime à partir de juillet 1917 et ont un caractère officiel. Ils sont numérotés et leur utilisation est réglementée. Les insignes métalliques d’escadrille apparaissent progressivement vers 1925 et deviennent à la mode dans les années 1930. Si leur motif est officiel et doit être approuvé par l’état-major de la Marine, leur fabrication et leur diffusion ne le sont pas et sont laissées à l’initiative des commandants d’unité. Ce sont des objets souvenirs qui ne doivent pas être portés sur l’uniforme contrairement à l’Aéronautique militaire. L’ouvrage de 358 pages en quadrichromie comporte 85 notices qui donnent l’historique des formations, la description des insignes métalliques dans leurs différentes fabrications et plus de 600 photographies. Une ouverture est faite dans le domaine de la vexillologie avec des reproductions des fanions d’unités. C’est sous cet angle que l’Histoire de l’Aéronautique navale est revisitée. Le vice-amiral (2S) Michel Debray, ancien commandant de l’Aviation embarquée et du groupe des porte-avions (ALPA), a bien voulu préfacer l’ouvrage.

Communiqué de l’éditeur


359 pages, 21,5 x 39,5 cm
Nombreuses photos couleur et noir & blanc



 

Références:

Les insignes métalliques de l’Aéronautique Navale


Henri Marty

ARDHAN

38 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- ARDHAN


Autres ouvrages du même éditeur
- Ailes Françaises en Amérique du Nord
- Capitaine de corvette Robert Giraud
1899-1940

- Chasse embarquée et hélicoptères (1954 – 1967)
- D’une guerre à l’autre dans l’aviation maritime
- De l’aviation maritime à Air France
- Des Ailes, des raquettes et du ciel
- Du Sunderland au WG13 Lynx
- Enfer au paradis
- Engagement de l’aviation embarquée en Indochine
(1947-1954)

- Haute et claire !
- Histoire des hélicoptères de l’Aéronautique navale
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aéronautique Maritime en 1916
- L’Aéronautique Maritime en 1917
- L’Aéronautique Maritime en 1918
- L’Aéronautique navale française
aux États-Unis de 1973 à 2018

- L’Aviation Maritime
- L’hélicoptère WG13 Lynx
dans l’Aéronautique navale (1978-2020)

- L’Aéronautique maritime dans la Grande Guerre
- L’Aéronautique navale au Centre d’Expérimentations du Pacifique
- L’Aéronautique Navale en Algérie
- L’Aéronautique Navale en Corse (1914-1993)
- L’Aéronautique Navale en Indochine
- L’Aéronautique Navale Française au Royaume-Uni
- L’Aéronautique Navale Française aux États-Unis
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- L’escadrille 5B2 au Maroc
- L’hydravion Nord 1402 Noroît
- La base d’Aéronautique Navale de Berre
- La base d’Aéronautique Navale de Port-Lyautey
- La base-école de Khouribga
- La Flottille 2F en Afrique (1940-1953)
- La Flottille 4F
- La paillote de la Patmar à Dakar
- Le Super Frelon SA321
Une épopée de 45 ans dans l’Aéronautique navale

- Les Aéronefs de l’Aviation Maritime
- Les dirigeables de la Marine française
- Les formations d’hélicoptères de l’Aéronautique navale [1]
- Les formations d’hélicoptères de l’Aéronautique navale [2]
- Marin du ciel
- Mémorial de l’Aéronautique Navale (1910 -2010)
- Patrouilleurs du désert
- Paul Hébrard, du ballon libre à la présidence d’Air Inter
- Pilote d’hydravion malgré tout !
- Pilote de chasse et officier d’appontage
- Vol au vent marin

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 4431 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini
Rédacteur en chef : Frédéric Marsaly
Responsable département périodiques : Laurent Rastel

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, R. Françon, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy

D. Liron, Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001